Appels à la générosité : assez contrôlés, trop peu encouragés

Selon les statistiques, le secteur associatif d’intérêt général dépend de dons à concurrence d’un tiers de ses ressources.
Dans cette perspective, des politiques d’encouragement de la générosité de la population deviennent « des investissements à haut retour sociétal ».

Plus dans notre page d’opinion :